Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 15:53

 

Tout d'abord mise en condition, un peu de rangement (j'ai tout mis sur la planche à repasser derrière) les outils indispensables (les gants de jardinnier, ils ne sont pas à ma taille, mais je n'ai pas trouvé mieux ici. Il faut savoir que j'ai tout ce qu'il me faut en trois ou quatre exemplaires, mais pas toujours au bon endroit ! et surtout encore emballés dans des cartons entassés, lors de nos retours chez nous, dans le grenier de notre logement principal, enfin passons)

 

CIMG0545.JPG

 

graissage, aiguille neuve, réglage, ma vieille copine est prête.

 

 

J'avance toujours dans mon entreprise. Voilà où j'en suis

 

CIMG0543.JPG

 

j'utilise un fil changeant de Madeira pour quilter, premiere bordure avec un zigzag qui reforme des carrés et deuxième bordure les plumes selon Nath. La vidéo d'un côté, le papier et le crayon de l'autre pour m'entrainer et voilà, je ne suis pas trop mécontente. J'ai aussi pris le temps de batir avec du fil pour bien stabiliser le tissu.

 

CIMG0544.JPG

 Et entre deux points, visite à Blida : l'amie d'une amie, d'une amie disait que nous y trouverions tout le tissu désiré. Alors "en voiture Simone". Nous voilà parties à sept filles pour le pays de merveilles.

 

Autant dire tout de suite, que les goûts en matière de tissu de chaque côté de la Méditerannée sont totalement différents et que les sommes destinées à nos achats sont restées cachées.

 

Néanmoins, la ville de Blida se situe à une cinquantaine de kilomètres d'Alger. Je ne vais pas vous raconter l'histoire de cette ville, mais les français y ont été trés présents.

 

Pour preuve la place

CIMG0536.JPG

 

CIMG0541.JPG

des souvenirs en l'état.

 

CIMG0539.JPG

 

des rencontres surprenantes ! quoique !

 

CIMG0542.JPG

 

Les batiments font honneur à nos constructeurs.

 

CIMG0540.JPG

 

un joli fronton trés ouvragé, mais j'étais un peu loin pour la photo.

 

Et puis avant de quitter cette ville nous avons bravé tous les interdits (il n'y a pas d'interdit mais une trés grosse pression) nous nous sommes attablées toutes les sept à une table de café en terrasse et deux d'entre nous ont fumé une cigarette. Il paraît qu'ils en parlent encore.

 

Je ne peux pas tout vous raconter mais il y a à dire vous pouvez me croire.

 

Merci de me lire.

Partager cet article

Repost 0
Published by claire - dans patchwork
commenter cet article

commentaires

claire 02/08/2010 22:00



en tout cas il est agnifique e patchwork!


claire



rachel 19/05/2010 18:55



et bin didonc quel travail!!! ouahhh...et sympa cette balade...



lizagrèce 19/05/2010 17:15



Ca a l'air d'être une jolie villel de province (avec la mentalité qui va avec )



Articles Récents